Lèche-moi, je te lécherai demain

Publié le par La Vipère



Oh, la belle bleue !

Dans Paris-Match, l'inénarrable Gonzague Saint-Bris promotionne affectueusement Le Roman de la Bretagne, de l'impayable Gilles Martin-Chauffier, ci-devant rédacteur en chef dudit Match.

Imaginons :
- Allo, Gilles ? J'ai un formidable sujet, pour le prochain Match.
- Ah oui ?
- Oui. Un livre merveilleux. Sur la Bretagne.
- Oh ?
- Oui. Passionnant, je t'assure.
- De qui est-ce ?
- Attends... (Il cherche le volume des yeux, le trouve)... Ah ! Gilles Mar... Mais... Mais c'est toi !
- Oooooh, Gonzague, c'est tellement aimable... Je suis gêné, là, vraiment...
- Mais non ! Je t'assure que je ne m'en étais pas rendu compte !
- Là, vraiment, tu me flattes.
- L'ennui, du coup, c'est que je ne vais pas pouvoir en parler, on se connaît trop bien...
- Moui...
- Et puis dans Match, en plus... Bon... Ca ferait un peu copinage, non ?
- C'est vrai. En même temps...
- Oui, après tout... Eh, quoi ! Je l'ai aimé sincèrement, ce livre, non ?
- Parfaitement !
- Et puis quoi ? Faudrait-il que je prive nos lecteurs d'un conseil de lecture si précieux, au seul motif que nous sommes intimes ? Non !
- Non, évidemment !
- Parce qu'enfin, ce livre, c'est l'Ulysse de la Bretagne ! Le Château d'Argol, à côté, de la gnognotte !
- Je pense bien. D'ailleurs, Gracq, moi, tu sais, j'ai toujours trouvé ça, disons...
- D'accord avec toi. Alors bon, qu'est-ce qu'on fait ? Moi, je suis prêt à mouiller ma chemise.
- Je te reconnais bien là. La sincérité avant tout ! Le livre, rien que le livre - quel qu'en soit l'auteur.
- On le fait ?
- On le fait !
- Au fait, tu es libre, ce soir ?
- [Etc...]

Note technique : 4,90 / 5.
Note artistique : 5 / 5.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article