Philippe Val, l'Intégrale volume 1

Publié le par La Vipère



Faisons avancer la connaissance avec la Vipère !

Dans le cadre d'un grand projet européen de constitution d'une base de données complète sur les péroreurs de notre temps, nous inaugurons aujourd'hui le relevé intégral des bourdes de Philippe Val. Leur nombre étant considérable, toutes les bonnes volontés sont les bienvenues.

Aujourd'hui, ce joyau relevé par Le Monde dans Reviens, Voltaire, ils sont devenus fous (Grasset) :

On pourra s'agacer de maintes outrances, et surtout des approximations qui affaiblissent la crédibilité du propos. Une parmi d'autres : Philippe Val prête, dans son enthousiasme intégrateur pour le mélange des cultures, un père musulman... au poète allemand Heinrich Heine (1797-1856). En réalité, ce père, Samson, était un juif pratiquant, membre de plusieurs associations juives de Düsseldorf.

Dans la même collection, à suivre :
- Sylvain Bourmeau ;
- Philippe Sollers ;
- Alain Finkielkraut ;
- Bernard Comment ;
- Franz-Olivier Giesbert ;
- Edwy Plenel ;
- Etc.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

B.F. 20/12/2008 22:15

bonsoir,
bien qu'étant (dans l'ensemble) assez d'accord avec vos analyses sur la soi-disante "République des lettres" française actuelle (et la nullité de la plupart de ses représentant(e)s), je ne peux quand même pas m'empêcher, en lisant le blog de la vipère littéraire, d'avoir souvent l'impression de voir transparaitre les idées d'un (crypto?) intello d'extrême-droite.
Mais peut-être est-ce totalement assumé de votre part.
Si c'est le cas, je serais un peu déçu c'est sur, mais bon, ça ne serait pas très grave en fin de compte.