Liste des phrases mal écrites chez Philippe Sollers

Publié le par La Vipère



En guise d'appendice à l'Encyclopédie capricieuse de Dantzig, la Vipère suggère une liste des phrases mal écrites chez Philippe Sollers - dans ses Voyageurs du temps, pour commencer, puis ailleurs, s'il y a parmi nos lecteurs des âmes courageuses qui se sont farci ses oeuvres complètes avec un crayon à la main.

Nous inaugurerons cette liste avec la première tranche de 30 pages (à chaque semaine suffit sa peine), où nous relevons les deux curiosités qui suivent.

Page 21. "On doit ces précautions pour une fuite précipitée du subtil Talleyrand qui a habité l'immeuble".

Ne les doit-on pas plutôt au subtil Talleyrand ? Mais Sollers est un grand écrivain, on doute qu'il fasse des erreurs de syntaxe, comme l'on doute que Gallimard relise mal ses auteurs, en particulier les grands.

Page 30, Sollers se promène dans Paris, il arrive à l'une des deux entrées de la maison Gallimard, 17 rue de l'Université. "Maison ? Non, hôtel particulier où se sont donnés bien des dîners et des fêtes".

Un dîner, une fête se donnent-ils ? On jurerait qu'ils sont donnés. Mais Sollers est un écrivain ! Il manie la langue mieux que nous !

A suivre...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ThomZ 11/01/2009 09:59

Ha, quel fripon de la langue ce Sollers !