Les cours de français de M. Foenkinos

Publié le par La Vipère



Apprenons la grammaire et la syntaxe avec nos meilleurs écrivains !

Après Philippe Sollers et l'emploi des mots "du" et "au", voici David Foenkinos et la construction d'une phrase - une leçon tirée de son blog sur le site Livres Hebdo :

Il y a dix jours, j’ai eu un très beau papier sur mon dernier roman dans VSD. (Rubrique tenue par Nicolas Rey : moi, je ne me vanterais pas d'être salué par cet abruti, fût-ce pas lecteur interposé - cf. le blog -, mais chacun fait ce qu'il veut. Reprenons la citation). Et ne commencez pas à dire que j’utilise ce blog pour me faire de la promotion. Je ne parle jamais des articles qui me sont concernés. (C'est la Vipère qui souligne).

Voyez la construction ! Beauté de la syntaxe ! Plaisir de la langue ! 

Deux lignes plus bas :

Bernard Pivot a vanté l’humilité gracieuse de mon écriture.

C'est plus que de l'humilité, c'est de l'humiliation !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dahlia 22/01/2009 13:32

"Rubrique tenue par Nicolas Rey : moi, je ne me vanterais pas d'être salué par cet abruti, fût-ce pas lecteur interposé - cf. le blog -, mais chacun fait ce qu'il veut."

Je suis assez d'accord...Ca me rappelle toujours cette phrase dans le roman Parias de Pascal Bruckner "C'est terrible d'être admiré par un médiocre, ça vous rabaisse dans votre propre estime!"