Darrieussecq me pollue Bove

Publié le par La Vipère



J'ouvre la réédition chez Points (dans leur agréable nouvelle collection, "Signatures") du Pressentiment de Bove.

Argh ! Que découvré-je ?

 

Que Darrieussecq me pollue le livre d'une préface !

Marie Darrieussecq, l'inénarrable auteur du Bébé ! La pasionaria des Pampers ! La spécialiste mondiale des onomatopées ridicules ! La reine du Brr, du Pshit, du Blblblblo et du Flouip ! Normale Sup rencontre la crèche municipale du sixième ! Hervé Guibert meets Playskool !

 

Ah ! Toujours pénibles, ces téléscopages d'un auteur qu'on juge nul(le) avec un écrivain d'hier qu'on apprécie : impression d'une pollution - on ne dira pas "profanation", point trop n'en faut, mais enfin, vous voyez l'idée...

Mais quoi ! Allez ! Consolons-nous : pendant qu'elle écrit sur Bove, Darrieussecq au moins n'écrit pas de nouveau roman, ni ne recopie ceux de Camille Laurens.

(De Patrick B., cette vanne que la Vipère désapprouve mais répète tout de même : "Marie Darrieussecq fait bien d'écrire des livres nuls ; il y a tant de mal à en dire qu'on n'a pas le temps de l'attaquer sur son physique").

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nunzio casalaspro 13/03/2009 12:02

Bonjour, il est quand même très pénible de voir que cette bonne femme a représenté la littérature française à NY, il a quelques jours !!!
Voir mon article : http://nunzio-casalaspro.over-blog.com/article-28738064.html