Benjamin Button et son homologue : Limonaire

Publié le par La Vipère



"Pitch génial" que celui du nouveau film de David Fincher (L'étrange histoire de Benjamin Button), nous dit Chronic'art : "Alors qu'un gros moutard tout ridé de 70 ans (Brad Pitt, monstrueusement numérique) remonte le cours du temps en rajeunissant, l'amour de sa vie (Cate Blanchett, fadement réelle) progresse irrépressiblement vers le troisième âge".

Pitch qui est celui d'une nouvelle de Fitzgerald, comme on sait, et tellement génial qu'on ferait bien de relire aussi, du regretté Pierre Daninos, Les Carnets du bon Dieu, prix Interallié 1931 : l'histoire d'un certain Anthelme Limonaire, que le Bon Dieu dans sa fantaisie fait naître vieux, et qui rajeunit à mesure que sa vie avance...

Nuance, certes : chez Daninos, Limonaire n'est un jeune vieux que dans sa tête, pas dans son corps. Chez Fincher, tout est décati d'emblée, corps compris.

Quel éditeur aura la riche idée d'aller chercher ces Carnets pour les remettre au grand jour ?

Et tout Daninos avec, tant qu'à faire !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alain 14/08/2009 21:27

Merci ! Merci d'avoir rendu à César ce qui lui appartient. Je me souvenais du nom "Limonaire" et de cette nouvelle si semblable au "pitch" de Benjamin Button que j'avais lue voici une vingtaine d'années, plus du nom de l'auteur. Dommage pour les ayant-droit...

Nos ailes de géant 07/02/2009 00:18

Nous militons pour la réhabilitation de Gilbert Cesbron, sans lequel nous n'aurions jjamais su ce que mastoïdite signifie.

La mangouste 06/02/2009 17:54

1947, l'Interallié