Colères

Publié le par La Vipère



Puisqu'ici ou là certains de nos lecteurs s'inquiètent que nous ne fassions dans ces pages pleines de venin que mordre, mordre et mordre encore, arrêtons-nous un instant et offrons pour une fois un conseil véritable, positif, en disant un mot du meilleur roman satirique de l'année, le plus drôle, le mieux écrit.

Colères. C'est le titre. Nos détracteurs croirons sans doute qu'on se moque.

Oui, évidemment, nous trichons. C'est en effet un roman qu'on regarde : une pièce du Professeur Rollin, en fait, créée voici 13 ans, reprise aujourd'hui.

Le seul spectacle comique que j'aie jamais trouvé vraiment drôle (d'un Rollin qui ne l'est pas toujours autant : ses très moyens Grands mots et Belles Lettres, pas terribles, mais laissons cela), et qui m'ait arraché plus que de vagues sourires. Une merveille.

Comme quoi ! Le meilleur roman satirique de l'année est au théâtre.

C'est cela, l'ère du multimédia.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article