Badge ou Clèves

Publié le par La Vipère



Il paraît que le must au Salon cette année consistait à se promener avec un badge disant : "Je lis La Princesse de Clèves" - rapport aux propos célèbres du Souverain sur l'ineptie qu'il y a à mettre l'étude de ce texte au programme de certains concours de la fonction publique (ce en quoi il n'a pas totalement tort, mais c'est une autre question).

Montety s'en moque gentiment dans le Figaro littéraire de la semaine.

Et il n'a pas tort !

Une étude réalisée sur le terrain par l'institut Hypnos a en effet révélé les faits suivants :

- 100% des porteurs du badge faisaient autre chose que lire la Princesse de Clèves au moment où ils ont été sondés ;

- 87% ne l'ont plus relu depuis leurs études secondaires ;

- 71% n'en possèdent pas un exemplaire dans leur bibliothèque ;

- 51% ne l'ont jamais lu ;

- 98% des 51% en question, démasqués, ont commencé leur défense par ces mots : "Oui mais tu comprends, j'veux dire".



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cécile de Quoide9 27/03/2009 13:03

Ah ! enfin un mystère éclairci. Je me demandais ce qui justifiait cette soudaine manifestation d'engouement pour ce livre (jamais lu mais il est chez moi).