Miscellanées (suite)

Publié le par La Vipère




Scandale (1). Le Président de la Société Monégasque des Gens de Plume aurait déclaré à des journalistes de Libération, lors d'un dîner : "Jacques-Pierre Amette n'est peut-être pas très intelligent, mais il a gagné une fois le Goncourt".

Tempête diplomatique ; la SMGP dément ; Libé maintient.

"Il (le Président) a usé d’ironie à l’égard de Jacques-Pierre Amette ; cette ironie a été prise au premier degré par la presse. C’est la véritable origine de l’affaire", écrit le patron du journal dans son édito.


* * * * *


Sélection du Goncourt de la Nouvelle : Antoni Casas Ros, Mark Greene, Hervé Jaouen (Petites trahisons et grands malentendus, chez Diabase) et Sylvain Tesson.

Ils choisissent le risque !

Si Casas Ros l'emporte, il refusera sûrement de se montrer. Pas terrible pour la photo.

Si Greene l'emporte, on dira encore de l'Académie Goncourt qu'ils ne sont plus foutus de couronner quelqu'un avec un nom bien français.

Quant à Tesson, il sera sûrement en voyage à pied au milieu du désert de Gobi, impossible à localiser le jour J.

Hervé Jaouen a toutes ses chances !


* * * * * 


Scandale (2). Marie Darrieussecq a présenté ses excuses aux éditions Verticales pour le papier ravageur des Inrocks sur François Bégaudeau. "Ces propos n'engagent ni les lecteurs, ni les auteurs-chouchous du journal", a-t-elle indiqué.

Tempête dans le milieu. Le groupe Gallimard se déchire. Attaques virulentes chez Verticales. Mais soutien plus que discret des autres auteurs P.O.L.


* * * * *


Après avoir exigé la suppression de la pipe de Tati sur la photo de l'expo à lui consacrée à la Cinémathèque, la régie pub de la RATP exige la suppression de toutes les occurrences des mots "pipe" et "tabac" dans les enquêtes de Maigret avant d'accepter une campagne de pub pour des rééditions de Simenon.

Rappelons que Malraux s'est fait décloper sur un timbre, Lucky Luke coller un brin d'herbe dans la bouche, Sartre décloper idem. Rien n'est plus impossible désormais.


* * * * *


Qui a écrit : "un grand style sans fioriture", "c’est puissant et sage" ?

- Un homme (une femme) du Monde sur le roman d'un voisin (d'une voisine) de bureau ?

- Un homme du Fig (etc.) sur le roman d'un voisin de bureau ?

- Un homme du Point sur le roman d'un voisin de bureau ?

- Un homme de Valeurs actuelles sur le roman d'un voisin de bureau ?

Réponse.


* * * * *

De Virginie Despentes, cette menace : "Je suis dans le cycle des dernières relectures. C’est un roman un peu plus long que ce sur quoi je travaille d’habitude et ça me prend un temps fou."

Aaaargh !


* * * * *


Tout Madame Bovary en ligne, avec le manuscrit original, la version dactylographiée, les ratures, corrections, etc. Yasmina K. aurait exigé de l'Université de Rouen la numérisation immédiate de ses propres manuscrits, avec les ratures, corrections, etc. "Pour l'histoire".


* * * * *


Jack Lang demande aux Espagnols d'excuser Royal pour ses excuses. Ce n'est pas une blague ! On s'en excuse.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dexter 26/04/2009 20:51

merci pour le lien, je viens de laisser un commentaire.
bàv

Simon 26/04/2009 12:14

au sujet de Simenon (suppression des occurrences...), je suppose que c'est un gag....????

Cécile+de+Quoide9 24/04/2009 22:05

Voici un avis mitigé à propos du roman de Carrère trouvé chez Lyvres qui devrait quelque peu rassurer Dexter :
http://lyvres.over-blog.com/article-30538266.html

Cécile+de+Quoide9 24/04/2009 22:01

Je suggère la suppression de la pipe du tableau de Magritte "Ceci n'est pas une pipe" et son remplacement par une fellation...

Dexter 20/04/2009 23:37

bonjour,
j'ai parcouru votre blog et je l'ai trouvé très intéressant.
vous avez bien de la chance d'être à Paris et de connaitre tous les petits potins.
vous comprenez je suis un lecteur de province, et comme tous les lecteurs de province je sens bien que quelque chose ne tourne pas rond dans le monde parisien de la critique littéraire mais du fait d'être en province c'est bien plus difficile pour nous de nous faire une idée précise de la situation.
J'ai bien aimé votre article sur Begaudeau, sûr que sur ce coup la critique ne l'a pas loupé, Kapriélian mais les autres aussi.

auriez-vous des choses à nous dire, à nous lecteurs de province à propos du dernier livre de Carrere. Ce livre a fait l'unanimité de la critique et comme tout ce qui fait l'unanimité ça jette le soupçon. On se dit soit ils sont tous devenus neuneus en même temps soit il y a anguille sous roche.
Parce que ce livre est tout de même très problématique, il soulève des questions, il aurait dû engendrer une polémique, ben non, il est passé comme une lettre à la poste.
Auriez-vous des bruits de couloirs à ce sujet ?
bàv